Mix
>
Articles 
Raphaël Fernandez

Raphaël Fernandez

Young and Belgian...

June 2 2009, 

L'hiver dernier Raphael Fernandez a surpris tout son monde en obtenant une magnifique deuxième place au Championnat de Belgique de bloc. Amplement méritée après des années à s'entraîner, à se forger de l'expérience et à grimper avec un good esprit.
Sur rocher également, Rapha a su prouver ses qualités avec Planet Groove, 7c+ à vue dans les Gorges du Tarn et La belle inconnue, 8b+ après travail à Rodellar. On devrait encore entendre parler de lui dans le futur, aussi bien en rocher qu'en compétition. Une opportunité pour Tijl de réaliser une interview Jeune et Belge.

Belclimb: Quand, où et pourquoi as-tu commencé à grimper?

Raphaël: Je n’ai jamais fait de sport sérieusement avant l’escalade mais j’ai toujours aimé grimper des murs, des arbres,... Pendant les vacances d’août quand j’avais 13 ans j’ai fait un stage d’escalade à Louvain-la-neuve à la salle Entre Ciel et Terre. A 14 ans, j’ai pris un abonnement avec un copain et nous avons commencé à grimper ensemble jusqu’à trois fois par semaine la première année déjà. Quand mon copain a arrêté de grimper, je voyais John Thomas et les autres grimpeurs forts et je voulais grimper avec eux et j'ai donc commencé à venir (encore) plus souvent à la salle.

C’est John, Mike (Lecomte) et Gautier Nagant qui m’ont emmené en falaise pour la première fois. C'est grâce à eux que j’ai pu découvrir les belles (mais peu nombreuses) falaises de Belgique. Je n’ai jamais eu peur en falaise. Dès le début je me suis senti à  l'aise. Ma seule motivation à grimper en salle autant de fois par semaine est de m'entraîner pour améliorer mes performances en falaise (et par la même occasion en compétition). En Belgique, il faut faire de la salle pour devenir fort dans tous les styles. Freyr est trop spécifique comme style et les autres falaises trop limitées.

J’ai véritablement commencé à m’entraîner à 15/16 ans alors que je grimpais 7b/+. Mike Lecomte m’avait motivé à participer aux compètes et après on m’a démandé d’entrer dans l’équipe nationale. En Coupe d’Europe, je voyais que j’étais encore loin du niveau international et j'avais une réelle motivation à devenir plus fort. C'est en effet très motivant de voir des grimpeurs plus forts que toi. Ca te donne envie de dépasser tes limites. A Louvain-la-neuve il n’y avait pas encore de structure d’entraînement pour jeunes alors qu'il y avait déjà une équipe jeune à la salle Stone Age. Alors j’ai demandé à Chris(tophe Depotter) de m'entraîner et il a accepté. A partir de 18 ans j'ai vraiment commencé à m’entraîner avec Chris avec qui une véritable amitié et une confiance se sont créés au fil du temps. Pour moi c'est très important qu'une bonne cohésion existe entre le grimpeur et son entraîneur.

Ton palmarès de compétition est bien étoffé, avec la deuxième place au Championnat de Belgique de Bloc 2008 comme cerise sur le gâteau. Es-tu une bête de compète ?

Je préfère la falaise de loin mais j’aime bien me comparer aux autres. De plus la compétition est une bonne école pour apprendre à gérer le stress et améliorer ton mental. Ce que je préfère en compétition, c est le fait que tu dois être au top ce jour-là et pas un autre. J'ai encore pas mal de choses à apprendre mais ça s'améliore d'année en année. Donc je ne me considère pas vraiment comme bête de compète.

Des projets au niveau international ?

Dans le futur, oui. Selon mon emploi du temps l’année prochaine. Les Coupes de Monde de voie et de bloc m’intéressent. C’est enrichissant, voir comment ça se passe et parler avec des plus forts. Cette année, j’ai trop de travail pour l’université. En plus, le calendrier de l’IFSC n’est pas vraiment gentil pour les étudiants…

Quelle rôle joue la falaise dans ta vie ?

La falaise, c’est primordial, c'est l’esprit de notre sport. Quand j'arrive dans un site majeur, c'est à chaque fois un régal pour les yeux.et puis il n'y a qu'en falaise que tu peux retrouver de telles ambiances (les encouragements a muerte pour que ton pote ne lache rien, les gros délires au pied de la falaise, les rencontres avec des gens exceptionnels,...). Tout ça pour moi... c'est orgasmique !!!!

Quel est ton top 3 des spots d'escalade préferés ?

Siurana, Geyik Bayiri et Rodellar. Le deuxième parce que tout est naturel et c’est rare, ça. Rodellar pour l’ambiance. Il y a trop de sica là-bas mais rien que pour les soirées au chapiteau et les ploufs dans l'eau... il faut le vivre pour le comprendre. Siurana, c’est le meilleur. J’y vais pour me ressourcer. C’est une qualité d’escalade incroyable, la famille de Toni, le spot de mon premier 8a et plein d’autres souvenirs. Je n’ai pas grimpé là-bas en 2008-2009 et il faut que j’y aille cette année.
Céüse, c’est beau aussi mais maintenant que le bivouac est si délicat, le camping sans bar et rien d’autre à coté de la grimpe,… un manque d’ambiance que je trouve dommage, mais j’y retournerai dès que j'aurai l'occasion.

Est-ce que tes études de kinésitherapie t’aident à grimper mieux ?

Pas encore, je ne suis qu’ en première. Ce sont les bases. Par contre, ça m’aide à faire les autres choses à 100%. Je dois faire autre chose que seulement grimper. Quand les études (et le reste) vont bien, l'escalade va bien. L’état d’esprit, c’est 50% de la performance en escalade sportive.

Quelles sont les autres passions dans ta vie?

Vivre la vie à fond, oui. Profiter tant qu’on est jeune. En sport, je n’en fais pas d’autres. A part grimper, je sors et j’aime bien être entre copains. La bouffe aussi, c’est une passion…

T’as encore des conseils pour les jeunes compétiteurs du futur?

La compète ne doit pas être un but final et doit rester quelque chose de personnel, le combat avec soi-même. A part ça, ils ne doivent pas rester tout le temps dans la même salle et ils doivent aller en falaise dès que l'occasion se présente. C’est bien pour la gestuelle, la motivation et le mental. En plus, il ne faut pas trop se  prendre la tête en étant jeune. Quand t’as 13 ans, il ne faut pas s’entraîner comme un Gullich.

Merci et bonne chance pour tes examens et l'escalade cet été!

Raphael remercie son sponsor, Five Ten, pour son soutien depuis des années.

Tijl

La page profil de Raphaël Fernandez


You must be logged in to leave a comment

Register


02/06/2009
Déchireeeee cette interview, merci Tijl. Et bravo Raph évidemment. Trop bon esprit tout ça. Courage pour les examens.
PS: je savais qu'au fond tu étais un gros lard, attention de pas trop prendre ce mois-ci.

02/06/2009
oh raph
allez ça me manque de te de lacher un bon vieux hé coquine

03/06/2009
Cool cet article pleins de perfs appelle quand tu veux pour allez grimpé.au plaisir de te revoir.Charlélie


Articles archive 

Photos 

PUBLICITY
News 
Loic Timmermans in silver at the Youth World Championships in Nouméa

Competition Loic Timmermans in silver at the Youth World Championships in Nouméa

Loic Timmermans ends in a perfect way his youth career. He has been on so many podium since he is a young kid and got this morning his last medal. During the Youth World Championship that took place in Nouméa, the Belgian ended in silver in Junior.

September 23 2014,

The Belgians on party tour in the Rockmaster Festival in Arco

Mix The Belgians on party tour in the Rockmaster Festival in Arco

Belgians were well noticed in Arco's Rockmaster Festival 2014. Muriel Sarkany received the Salewa Rock Award for her outdoor climbing performances of last year and Loic Timmermans finished 7th on the lead climbing event.

September 2 2014,